Posted on Leave a comment

5 Conseils avant de commencer à tricoter

patrons de tricots gratuits

Vous savez désormais tricoter, vous avez appris les points de base, vous savez monter les mailles, les rabattre et sans doute bien d’autres techniques encore.
Mais mettez-vous vraiment toutes les chances de votre côté pour être sûr.e que votre projet tricot sera réussi ?

Il s’agit de ne pas brûler les étapes.
C’est pourquoi, aujourd’hui je vous propose :

5  conseils avant de commencer à tricoter

Une sorte de check-list avant action.

1-Choisir un modèle simple si vous êtes débutant.e

En effet,il est peut-être encore un peu tôt, si vous avez appris récemment à tricoter, pour choisir un modèle “compliqué”. Par compliqué, j’entends des points de tricot avec de longues explications, des motifs avec plusieurs couleurs par exemple.

Choisir un modèle simple et le réussir est plus encourageant et gratifiant. Il vous permet de parfaire votre expérience et votre aisance en tricot, pour passer petit à petit à des modèles plus travaillés.

2-Lire le patron en entier avant de commencer à tricoter

patrons de tricot Knit'n'RollJe vous conseille de lire le patron jusqu’à la dernière page, pour être sûr.e d’avoir tout le matériel requis, ainsi que le niveau technique. Mais aussi pour choisir votre taille s’il y en a plusieurs, comprendre toutes les explications et leur cohérence.

D’ailleurs, n’hésitez pas à me contacter si une anomalie vous saute aux yeux dans les explications; malgré de nombreuses vérifications, mes patrons ne sont pas à l’abri d’une “coquille” et j’apprécierai votre retour.

3-Choisir et surligner sa taille

Les headbands et les bonnets Knit’n’Roll sont généralement proposés en 3 tailles, voire 4 pour certains modèles.

modèles tricoter bandeaux headbands

diy tricoter modeles bonnets laine

Surligner ou entourer votre taille peut vous aider à ne pas vous emmêler les pinceaux les aiguilles au fil des explications. Ce conseil n’est évidemment pertinent que si vous imprimez le patron.

Sur votre ordinateur, tablette ou smartphone, vous remarquerez que les différentes tailles sont en caractères gras.

4-Tricoter un échantillon

C’est l’étape obligée pour un résultat satisfaisant. C’est une bonne habitude à prendre et à laquelle ne jamais déroger.

Dans mes patrons, vous remarquerez que je vous indique l’échantillon de la laine avec laquelle a été tricoté le prototype, mais aussi mon propre échantillon, qui n’est pas forcément le même. L’explication est que la plupart du temps, je choisis souvent des aiguilles légèrement plus fines que celles préconisées par le lainier.

Je vous conseille donc de vous “caler” sur les calculs de mon propre échantillon. L’échantillon du lainier reste un indicateur précieux si vous souhaitez utiliser une autre laine, équivalente à celle de mon prototype.

L’idéal est de tricoter un échantillon un peu plus grand que 10 x 10 cm , pour être plus facile à mesurer exactement.

Par exemple, si vous deviez monter 15 mailles, montez-en 20.

calculateur des mailles et de rangs

Si vous constatez une différence, choisissez un n° d’aiguilles +1 ou -1 taille. Sinon choisissez une taille, de bonnet ou de headband par exemple, inférieure ou supérieure.

Cet outil est bien pratique pour mesurer l’échantillon. Il sert également de calculateur du nombre de mailles et de rangs à tricoter en fonction du nombre de mailles et de rangs de votre échantillon.

5- Ne pas se décourager à la 1ère difficulté

Demandez de l’aide, persévérez car le tricot, c’est gratifiant, c’est bon le moral, ça permet de se poser et de réfléchir tranquillement, de créer  du lien social si on le souhaite, ça rend créatif, ça fait travailler les neurones….. (liste non exhaustive) 🙂

Et vous aurez la fierté de dire “c’est moi qui l’ai fait”.

Alors bon Tricot !

Et pour être informé.e de la mise en ligne de nouveaux modèles, de nouveaux articles et d’offres promotionnelles :

Abonnez-vous à la Newsletter

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.